Site Polytropiques

Isabelle Mimouni poursuit son travail sur Polytropiques

lundi 19 octobre 2020

Séance du 7 octobre 2020

 LISTE DES GROUPES CONSTITUÉS 

-       Perrine/Lily/Salomé : Anna de Andreis

 

-       Laura/Marion/Ambre : Clémentine lessard

 

-       Léa M/Léa T/Charlotte H : Aymeric

 

-       Charlotte/Agathe/Niomé : Léa Faytre

 

-       Emma/Alice/Célia :  Lucile Paye

 

-       Valentine/Sidonie : Agnès Hurstel 

 

-       Eliot/Thimothée : Charlotte Gauthier

 

-       Tom/Isaure/Tessa : Pierre Reynaud

 

-       Garance/Léonora/Lynda : Alexiane Therrier

 

 

Caractéristiques des portraits d’Antoine de Caunes (notamment celui de Sylvie Vartan, dans les points évoqués ci-dessous) :

 

-       Portraits ancrés dans une réalité personnelle ;

 

-       Portraits issus de recherches (cf intervention Sylvie Vartan « vous êtes bien renseigné ! ») ;

 

-       Portraits jouant sur l’intervention d’intitulés de chansons de Sylvie Vartan (présence constante de références) ;

 

-       Portraits relèvent dans un premier temps de l’éloge flatteur mais l’humour repose sur le sarcasme/ironie ;

 

-       Portrait imprégné de l’actualité de l’époque/de références (plaisir du public réside dans la reconnaissance de références à la variété française) ;

 

-       Antoine de Caunes nous livre une ambiance de son époque, et contextualise précisément Sylvie Vartan au sein de cette époque ;

 

-       Antoine de Caunes reconstitue le monde de cette génération de jeunes chanteurs (cf « Les sucettes à l’anis ») ;

 

-       Portrait fait surgir toute une époque et la tonalité de cette époque.

 

REMARQUE

Un portrait se constitue toujours par rapport à un groupe.

Ici, le portrait de Sylvie Vartan se construit autour de ses « concurrents » de l’époque.

 

 

Portrait d’Alain Delon : est à la fois un hommage et un rappel d’une carrière en demi-teinte.

De fait, le dédoublement narcissique du personnage exprime la vanité d’Alain Delon.

 

 

Traits caractéristiques des portraits d’Antoine de Caunes :

-       rythme effréné

-       il fait le portrait de lui-même en effectuant le portrait d’une personnalité 

 

REMARQUE 

Le portraitiste livre toujours quelque chose de lui-même à travers ses portraits

 

 

ethos = l’image que le discours renvoie à son interlocuteur

Quels sont les ethos construits par le discours d’Antoine de Caunes ?

 

- Capacité à faire preuve d’auto-dérision

 

- « Je sais ce que je suis, je sais ce que je vaux. » (référence à devise de Corneille)

 

- Sous cet air d’improvisation : travail sous-jacent (grande précision)

Son travail est emprunt d’une culture variée très présente (donne l’impression qu’Antoine de Caunes a une capacité d’adaptation/c’est une sorte de caméléon)

 

- Alternance d’un registre grossier et d’un registre très élégant/soutenu (ceci, toujours sous une forme soignée) démontre qu’il trouve un biais pour ne perdre personne (son discours s’adresse à tout le monde).

Il y a donc deux niveaux de lecture.

 

- Antoine de Daunes semble masquer son identité au travers de la constante comparaison qu’il effectue entre lui-même et Alain Delon.

 

REMARQUE

Il faut penser son portrait selon deux niveaux : 

-       ce qu’on dit de la personne 

-       la manière dont on construit son portrait. 

 

Il nous faudra ainsi prévoir les questions que nous allons poser à la personne dans le but de :

-       dévoiler son parcours

-       dévoiler son identité

 

 

 

LISTE DES POINTS À INTERROGER CHEZ LA PERSONNE INTERVIEWÉE

 

·      Longueur du trajet (permet de situer géographiquement la personne)

 

·      Etudes/Parcours

 

·      Ressenti par rapport à la prépa (permet de potentiellement dégager un côté organisé ou non chez la personne)

 

·      Questions autour du métier actuel (si il y en a un)

 

·      Interroger sur film/livre préféré  (mais attention : interroger nous-même une œuvre pour être certain de connaître la référence)

 

·      Interroger le ressenti vis à vis du contexte du covid

 

·      Interroger sur un souvenir précis en lien avec Chaptal

 

·      Interroger sur plusieurs souvenirs marquants (voire souvenir d’enfance ?)

 

·      Interroger les capacités développées durant la prépa

 

·      Comment s’est passée sa journée/sa semaine ? (de manière à percevoir ce qu’est la personne dans son quotidien)

 

·      Que fait la personne dans son travail ?

 

·      Quelles activités en parallèle du travail ? (point important à développer)

 

·      Pouvez-vous vous présentez en quelques mots ?

 

·      Interroger les voyages  (toutefois attention à ne pas être trop vague : quel souvenir d’un voyage précis garderiez-vous ? Quelle photographie de voyage garderiez-vous éternellement ?)

 

·      Quelles motivations dans le parcours professionnel ?

 

·      Quelles activités culturelles ?

 

·      Interroger le roman familial (attention à ne pas être indiscret : passer par le biais géographique/héritage familial)

 

·      Quel sentiment d’avoir hérité de sa famille ?

 

·      Interroger les valeurs qui fondent la personne

 

·      Quels médias écoute/lit la personne ? Quelle pratique des réseaux sociaux ?

 

·      Quelle projection de soi dans quelques années ?

 

·      Quels projets à court terme, à long terme ?

 

·      Quelle grande qualité/plus grand défaut ?

 

·      La personne a-t-elle toujours su ce qu’elle voulait faire ? (voir évolution)

 

·      Pourquoi la personne a-t-elle accepté de nous rencontrer ? (lié à une façon d’être)

 

·      Qui envie-t-elle ? Par rapport à quel modèle se construit-elle ?

 

·      Quel(s) domaine(s) l’inspire(nt) ?

 

·      Se sent-elle heureuse ou non ?

 

·      Comment se situe la personne par rapport à sa génération ?

 

·      Interroger sa journée type

 

·      Quel dernier film/livre lu ou vu ? Dans quel contexte ?

 

·      Dans quelle case/archétype se placerait-elle, si elle devait le faire ?

 

·      Interroger les angoisses et les peurs

 

·      Se considère-t-elle comme sociable ou non ?

 

·      Qu’est-ce qui est caractéristique de la prépa pour la personne ?

 

·      Capacité à se projeter de manière générale : est-ce une source d’angoisse ou non ?

 

RÉFLÉCHIR À POSER DES QUESTIONS INSOLITES/DESTABILISANTES 

·      Anecdotes précises

·      Aller chercher des questions qui poussent la personne à s’étonner.

·      Faire réagir la personne par le biais de questions inatendues/provocatrices

·      EX : proposer des dilemmes

·      Possibilité d’agir de manière destabilisante pour observer la réaction de la personne

EX : arriver avec une photo de chien et demander à la personne si elle aime les animaux

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire